vendredi 23 octobre 2009

LES VENISES DE MARIANO FORTUNY


Peintre, photographe, créateur de meubles et de tissus, il a fait du Palazzo Orfei le Palazzo Fortuny.
Sur la photo en haut, vous pouvez voir une lampe à trois étages, en gaze imprimée de motifs, qui éclaire un coin du salon-atelier. Le tableau sur le chevalet représente un détail du "Banquet de Cléopâtre" d'après Tiepolo. La lampe et le tableau sont de Fortuny.
Les draperies disposées en quinconce ménagent dans cette pièce des recoins intimes, à demi dérobés : une alcôve de soie et de velours autour d'un sofa jonché de coussins brodés, l'échappée sur unportique peint en trompe l'oeil, sorte de ruine ionienne envahie par les fleurs et les oiseaux. Dramaturge de l'espace intérieur, Fortuny a composé son décor comme autant de variations sur le thème de la splendeur.
(photos Sacha Van Dorssen, éditions du Regard- texte François-olivier Rousseau)

1 commentaire:

  1. Quelle pièce pourrait se jouer dans un décor aussi raffiné?
    Anne

    RépondreSupprimer