mercredi 20 janvier 2016

San Pietro di Castello







 






Malgré le temps maussade, rien ne gâche la douceur et la tranquillité du lieu. 
Il fait toujours bon flâner dans l'île de San Pietro di Castello.
Tout ici est plaisir des yeux, couleurs, reflets, on a l'impression d'être à la campagne, et c'est avec 
plaisir que je reviens toujours dans ce petit coin loin de la foule.

J'ai retrouvé cette vieille photo dans mes archives, c'était la première fois que je découvrais l'île, modeste mais tellement attachante.


©Ange Mozziconacci

vendredi 15 janvier 2016

Du côté de la Madalena

À Venise, on est difficilement malheureux et facilement heureux.
Je ne faisais rien de particulier, je ne travaillais pas, je n'allais ni dans les musées, 
ni dans les églises et mon temps passait délicieusement. J'errais à travers les rues...
Henri de Régnier, les cahiers

 


 




La foule est là à deux pas, mais ici le long du rio de la Madalena, on a l'impression d'être seul(e).
Comme toujours le linge sèche au-dessus de la barque à la tortue Bissa-Scuela.
Le sotoportego de le Colonete est déserté, il ne fait pas assez chaud pour prendre son repas à l'une
des petites tables, comme habituellement à la belle saison.

jeudi 31 décembre 2015

Mes meilleurs Voeux pour 2016 ♥♥♥



Je vous souhaite Santé et bonheur tout au long de ces prochains 365 jours.
Bonne et Heureuse Année 2016
Buon Anno 
Happy New Year 

mercredi 30 décembre 2015

Corte de la Comare











... Venise ajoute à ses beautés mille fois chantées et auxquelles on s'attend, la magie d'un pouvoir auquel on s'attend moins. Jamais ville n'a eu autant d'amoureux transis. Chez ses habitants de souche comme chez ses fans d'adoption, ses saisonniers fidèles. Et qui, parmi tant d'adorateurs, n'a rêvé un jour de s'y installer ? Curieusement, ce sont souvent les plus réticents à s'attacher à un port, les plus solitaires, que ce rêve obsède le plus.
Tout a été dit et écrit sur cette vraisemblable cité. Cependant les raisons de l'attrait irrésistible qu'elle exerce demeurent heureusement mystérieuses...
Elisabeth Vedrenne, demeures secrètes de Venise.

mardi 29 décembre 2015

Rio Marin






Le jardin secret du Palazzo Gradenigo se cache derrière ce rideau de feuilles aux couleurs automnales. Je connais son voisin, le jardin romantique du Palazzo Sorano Capelo, une des merveilles de Venise.

mercredi 23 décembre 2015

Le long du rio S'Polo ...









Derrière le Palazzo Corner Mocenigo sur le Campo S'Polo, je me faufile dans la calle de la Ca'Corner.
Il faut se perdre absolument pour découvrir ce magnifique arc de cintre où une porte d'eau miroir renvoie le détail de la façade d'en face bordant le rio. 
Puis un peu plus loin le campiello de la Ca'Sanudo et son sotoportego d'où l'on peut, parfois, apercevoir sa belle ouverture sur le croisement des rii de S.Agostini, S.Stin et S.Polo, 

©Montage de l'arc et du sotoportego 2013

dimanche 20 décembre 2015

San Nicolò dei Mendicoli









Une lumière morose encore aujourd'hui, le lieu avec cette ambiance me fait rappeler un film (un peu glauque) avec Donald Sutherland et Julie Christie, Don't Look Now  tourné en 1973, dans une Venise hivernale...
Il n'y a pas grand monde dans le coin, un clochard est vautré sur un des bancs devant l'institut universitaire d'architecture et un artiste-peintre à la croisée du rio peint derrière son chevalet.

♥♥♥

L'église San Nicolò dei Mendicoli (chère à Hugo Pratt) se dresse sur l'un des sites d'origine de la ville. Ses fondations remontent aux alentours du VIIe siècle. Avec les habitants du secteur près de l'église de l'Angelo Raffaele, les "Nicolotti" avaient le privilège d'élire leur propre chef, le gastaldo grande. Coiffés d'un béret noir, ils défiaient les habitants du Castello, les "Castellani" coiffés d'un béret rouge et les deux groupes s'affrontaient Ponte des Pugni (pont des poings).
(Venise, itinéraires avec Corto Maltese).

vendredi 18 décembre 2015

Corte Stella










Je n'avais jamais été trop curieuse jusqu'à présent et voilà la jolie découverte que j'ai faite : une deuxième petite cour moussue où trône un magnifique puits !
Certes, il y a une petite barrière qui barre le chemin,  mais depuis le seuil on peut facilement y jeter un coup d'oeil et admirer les jolies couleurs.