samedi 25 mars 2017

Venise en partage







...À chaque instant, je m'étonne des couleurs de Venise : celles changeantes de l'eau des canaux et du bassin, vertes, limoneuses, noires, et celles d'opale dorées selon les ciels. La palette chromatique des murs est infinie : rouge de Nubie, rose,églantine,orangé jaune de Sienne ou de soufre. Il y a aussi les verts serpentins de la moisissure des algues et des coquillages nacrés sur les briques quand la marée est basse, le bleu des glycines, qui au printemps ruissellent le long des murs.
(texte de France Thierard, Venise comme je l'aime)

jeudi 16 mars 2017

Chimera de Muriel Balensi

Mon amie, Muriel Balensi, merveilleuse artiste perlière
 présente sa Chimère venue d'ailleurs à l'Arsenal 
et  les photos sont de Cleia 








En ce moment à Venise 
Spazio Thetis 
du 23 février au 8 avril 2017
Mostra My Venetian Gold

“MY VENETIAN GOLD”


Ideata da Gianni Fasulo Dalla Venezia
Curata da Laura Le Corre

Spazio Thetis – Arsenale Novissimo – Officina Lamierini
Giovedì 23 Febbraio ore 12.00

Spazio Thetis ha il piacere di ospitare nei suoi spazi all’Arsenale di Venezia, l’interessante mostra di arte contemporanea voluta ed ideata da Gianni Fasulo Dalla Venezia, un veneziano d’eccezione.
Un uomo che ha dedicato la sua vita all’arte, prima attraverso la sua vetreria – per anni punto di riferimento di artisti di fama internazionale che volevano cimentarsi con il più incredibile dei materiali – successivamente, lasciata la vetreria, la sua sconfinata passione lo ha portato a lavorare  insieme agli artisti su grandi progetti innovativi.
Da questi suoi rapporti di lavoro e amicizia nasce la mostra “My Venetian Gold” che include opere della sua collezione, di altri collezionisti e degli artisti stessi e rappresenta la sua personale visione dell’arte contemporanea.
Alle ore 12.00 di Giovedì 23 Febbraio – non a caso durante il Carnevale – si inaugura a Spazio Thetis una mostra che, al di là del valore d’eccellenza degli artisti, illustra anche la personalità di Gianni Fasulo Dalla Venezia, uomo eclettico, entusiasta sempre giovane e curioso che, a grandi nomi dell’arte internazionale, affianca anche il lavoro di giovani che lo interessano, “… Artisti che hanno qualcosa da dire e che mi fanno emozionare…”.
Una cara amica parigina Madame Laura le Corre – Presidente dell’Unione dei professionisti dell’Arte di Parigi – ha contribuito sia nella scelta degli artisti francesi che nell’allestimento della mostra.
“My Venetian Gold” è il risultat  di una scelta, il più possibile esaustiva, delle sue esperienze e delle sue passioni ed ogni lavoro esposto è per Gianni  un piccolo pezzo di vita, una storia da raccontare, un’emozione, un’amicizia, il ricordo di una cena, di una passeggiata, di un sapore e di un profumo particolare.
Per questo ci fa piacere che Spazio Thetis venga “abitato” dalla mostra “My Venetian Gold” di Gianni Fasulo Dalla Venezia, perché abbiamo colto la passione e l’instancabile curiosità di un “vero” veneziano e siamo convinti che, come è fondamentale promuovere e supportare i giovani artisti è ugualmente importante anche puntare l’attenzione sui “mecenati contemporanei”, la loro passione, la loro energia, la loro curiosità e il piacere nel far conoscere  le loro nuove “scoperte”, hanno la capacità di rendere le nostre vite sicuramente un po’ più luminose.
Artisti: Luca Alinari, Hermann Amann, Mark Aspinall, César Baldaccini, Muriel Balensi, Luca Bujar, Claudia Buttignol, Bruno Ceccobelli, Luciano Chinese, Ma Desheng, Adrienne Jalbert, Rossella Gilli, Salvi Guidi De Richemont, Florence Lemiegre, Paoloa Madormo, Katia Margolis, Shuck One, Eliza Oynus, Novella Papafava dei Carraresi, Patricia Pittet, François Pohu-Lefèvre, Martina Reinhart, Michele Tombolini, Elisabetta Zanutto, Yu Zhao.

Ufficio Stampa e Comunicazione
Thetis SpA
tel. 041 2406111
fax 041 5210292
Responsabile: Giannandrea Mencini
giannandrea.mencini@thetis.it
cell 347 2823781

samedi 7 janvier 2017

Venise magique

 ©photo Cleia 2017

©photo Cleia 2017

 
©photo Cleia 2017


En ce jour de janvier qui fête la "befana" , un froid rigoureux enveloppe la lagune en dépit d'un soleil toujours présent.  Emmitouflé de couleurs solaires et moelleuses le promeneur s'émerveille  de ces modestes  rayons qui réchauffent les cœurs à défaut de réchauffer les corps. Le facétieux soleil dans son déclin flirte avec la lagune avant de s'âbimer en mer, se noyant dans son incandescente majesté. Au crépuscule du soir, les oiseaux s'effacent et la terre s'éclaire. Une douce lueur subsiste encore, avant de s'abandonner aux froideurs nocturnes. C'est cet instant précis que je vous  invite à partager, cette Venise fugace et insaisissable, que seul un appareil photographique peut merveilleusement vous conter.  Cleia.

jeudi 5 janvier 2017

Et dans le ciel de Venise ....





Beaucoup d'oiseaux se retrouvent dans le ciel de Venise en ce moment et ils ont bien raison ...
©photos Cleia 2017

mardi 3 janvier 2017

lundi 14 novembre 2016

Venise en partage







photos©Cleia

Venise magique avec ses tons rosés et ses sublimes couchers de soleil, voici le spectacle qu'elle offre aux heureux veinards qui la retrouvent ces jours-ci ... 
Merci à Claudie pour ce superbe cadeau !

dimanche 14 août 2016

♥♥♥ Il giorno di VenetiaMicio ♥♥♥



Comme disait il y a peu de temps, Martine dans son blog Per l'Amore di Venezia, nos blogs sont devenus bien silencieux et pourtant pendant 7 années j'ai trouvé beaucoup de bonheur et de plaisir à faire toutes ces rencontres plus ou moins virtuelles, dans tous les domaines, bien entendu, pas uniquement sur Venise.
Je n'ai jamais retrouvé "ailleurs" les mots, les échanges, comme ce le fut ici !

J'avoue humblement que depuis une ou deux années, mes séjours vénitiens sont plus rares.
Il m'est difficile de retrouver ces bons moments qu'elle sait offrir à tous ceux qui l'aiment (vous savez ceux qui sont assez fous pour faire un blog uniquement sur elle et qui ont toujours son nom à la bouche) !
Pour cela il faut ramener des photos, certes, mais aussi remplir son coeur de toutes les sensations qu'elle nous procure à chaque instant. N'ayant plus ces ressources, il me semble que je ne sais plus parler d'elle... Heureusement que je peux aller rendre visite à quelques amis(es) qui la retrouvent régulièrement et qui continuent de parler toujours aussi passionnément de notre Bella.


vendredi 29 juillet 2016

Dans la chaleur de l'été





Ombre et lumière, reflets, regards, moments choisis, comme elle est belle à chaque instant ♥
photos©Cleia

lundi 27 juin 2016

Dans la chaleur de l'été






La lumière est dense, elle joue avec les ombres et offre ces moments uniques.
photos©Cleia  

dimanche 22 mai 2016

Le cloître de Sant'Elena













C'était la première fois que je m'aventurais aussi loin, après le rio del Giardini et les pavillons de la Biennale d'Arte...
Agréablement surprise par cette balade effectuée au mois de novembre 2015, dès le pont franchi, je pénètre dans une autre Venise qui m'enchante. Je longe deux belles rangées d'arbres, aux couleurs d'or, Viale Quattro Novembre et j'aperçois le Bacino San Marco sous les pins du Parco delle Rimembranze, le Lido au loin.
De jolies maisons bordent ces allées et rendent le lieu paisible, coloré et harmonieux.
Arrivée au rio de S.Elena, je prends la viale Piave, puis un peu plus loin, je traverse par un  petit pont entre le stade et l'école militaire, qui m'emmène jusqu'à l'église et le couvent S.Elena.
Malheureusement l'église et cloître sont fermés, je suis déçue, je fais quelques vues à travers les grilles, le jour tombe...


L'église Sant'Elena sur l'île du même nom, cette île abrita un monastère dès 1175 et un hospice.
L'église fut bâtie en 1205, dédiée à Sainte Hélène, dont le corps (supposé) fut ramené de Constantinople en 1211 (et transféré plus tard à Rome). 
En 1806, le monastère est fermé par Napoléon, transformé en grenier à grains et les oeuvres dans l'église éparpillées un peu partout. 
En 1928, le portail original de l'église, d'Antonio Rizzo, déplacé à Sant'Aponal, fut remis à sa place. 
Après la désacralisation de 1806, le couvent des Olivetani a été en partie démoli. 
Il n'a été restauré qu'après que l'église soit rendue au culte. De l'ancien couvent, il reste un cloître du XVe siècle sur trois côtés, attenant à l'église, sous forme d'une loggia à arcs arrondis et linteaux. 
Un puits du XVIIIe siècle se trouve au centre du cloître.
L'île abrite aussi l'école militaire des Officiers Francesco Morosini