mardi 17 juin 2014

Zo dal ponte San Boldo*

À Norma







... Nous sommes installés dans une très belle et vaste maison, sur le campo San Boldo ; elle est baignée par le petit rio, et par un autre plus large venu le rejoindre. Ensemble, ils ont formé un véritable campielo, où l'eau a remplacé la terre ou les herbes. Des barques y sont amarrées - 
des topi, des sandoli... 
(extraits de  il pleut, Venise en 1973, roman de Serge Bassenko© Edilivre Editions AParis)


* En bas du pont San Boldo

2 commentaires:

  1. Un grand merci, Dany, pour la dédicace de ce billet bleu et rose vénitiens.
    Venise me manque toujours autant, et ces soirs d'orage renforcent ma nostalgie de la lagune...
    Je t'embrasse très fort et te dis à bientôt !

    RépondreSupprimer